Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Arbre à Chat =^..^=
  • L'Arbre à Chat =^..^=
  • : Garde à domicile, Conseils, Photos, Humour et Anecdotes Félines. Viens grimper dans l'Arbre à Chat!
  • Contact

Liens

LIENS

Toilettage Polisson




 

 

 

E-MAIL

E-MAIL

Bannières

Pour faire un échange de liens avec l'Arbre à Chat vous pouvez utiliser les bannières se trouvant sur notre page "Echange de liens" - Cliquez sur la mini bannière pour y accéder. L'Arbre à Chat - Conseils, Photos, Humour et Anecdotes Félines

 

 

20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 15:15

AU MOMENT OU J'ECRIS CES LIGNES, MON PETIT BONHEUR ROUX S'EN EST ALLE. MA PETIT BOULE DE POILS A DU ETRE EUTHANASIE CAR IL ETAIT ATTEINT DE LA PIF (cliquez ici pour une explication pas toujours à notre portée mais qui permet de comprendre qu'il s'agit d'une belle saloperie !). MON PAUVRE NOUNOURS AVAIT DES SYMPTOMES NEUROLOGIQUES ET MALGRE LES TRAITEMENTS AUX ANTIBIOTIQUES ET AUX CORTICOIDES, SON ETAT NE S'EST PAS AMELIORE. LA DECISION A DU VENIR DE MOI ET CELA A ENCORE ETE PLUS EPROUVANT POUR MOI DE DECIDER DE METTRE FIN AUX JOURS D'UN ETRE QUE JE CHERISSAIS AUTANT. LE DOUTE, L'ESPOIR SE SONT LIVRES COMBAT. BIEN QU'AUCUN TRAITEMENT NE SOIT DISPONIBLE, JE VOULAIS CROIRE EN SA GUERISON ET JE VOULAIS VOIR DES SIGNES D'AMELIORATION. MALHEUREUSEMENT, LES EXAMENS SANGUINS ABOUTISSANT AU DIAGNOSTIC DE MON VETERINAIRE ETAIENT SANS APPEL. MON PETIT BOUT RESTERAIT AINSI SANS QUE SON ETAT S'AMELIORE ET AGONISERAIT DOUCEMENT ! L'ECOLE VETERINAIRE M'A CONFIRME LE DIAGNOSTIC ET J'AI DU ME RESOUDRE A LA DECISION FROIDE ET FATALE DE LE  LAISSER PARTIR !

C'EST UN DECHIREMENT COMPLET POUR MOI ET UNE PARTIE DE MOI-MEME S'EN EST ALLE AVEC LUI. CERTAINS TROUVERONT CELA EXAGERE MAIS JE M'EN FICHE ET J'ASSUME MON AMOUR SURDIMENSIONNE POUR CE PETIT ETRE VIVANT A QUI IL NE MANQUAIT QUE LA PAROLE POUR LEUR DIFFERENCIER D'UN ETRE HUMAIN. MA PEINE EST IMMENSE ET IL EST INUTILE DE VOUS DIRE QUE L'ANNIVERSAIRE DU BLOG EST UN BIEN TRISTE ANNIVERSAIRE ! LE "GPS" A PERDU SON "S" ET LES CADEAUX A L'EFFIGIE DE MON TRIO VELU SONT DE VERITABLES CREVE-COEUR POUR MOI. VOUS COMPRENDREZ QUE POUR LE MOMENT JE LAISSE CELA EN STAND-BY.

JE NE SAIS PAS D'AILLEURS SI CE BLOG VA CONTINUER D'EXISTER. IL A ETE CREE PEU DE TEMPS APRES L'ARRIVEE DE SEKHMET . L'ANNEE DERNIERE, A CETTE EPOQUE, JE NAGEAIS DANS LE BONHEUR ET JE VIVAIS AU QUOTIDIEN LES PROGRES ESPIEGLES DE MON CHATON ! IL ETAIT SI BEAU, SI POLISSON QUE J'AVAIS ENVIE DE METTRE SA PHOTO PARTOUT. JE VOULAIS AUSSI  PARTAGER SA PETITE VIE AVEC VOUS ET CELLES DE SES COMPAGNES D'INFORTUNE A QUI J'AVAIS IMPOSE SA PRESENCE.   MES DEUX MINOUCHES SONT BIEN TRISTES, SURTOUT PLUCHETTE QUI DRESSE LES OREILLES AU MOINDRE CRAQUEMENT DE PLANCHER ET QUI CHERCHE DESPEREMENT DU COIN DE L'OEIL SON PETIT COMPAGNON DE JEU !  NOUS TACHONS DE NOUS CONSOLER AVEC DE GROS CALINS ET DES GRATOUILLES AVEC LE PEIGNE QU'ELLE AFFECTIONNE TANT !

JE VOUS REMERCIE TOUS DE VOS GENTILS MESSAGES DE SOUTIEN. ECRIRE CES LIGNES ET VOIR SON IMAGE ME FONT DU BIEN MEME SI JE M'EFFONDRE EN LARMES AU DEPART. CELA ME PERMET DE CONSERVER L'ILLUSION DE LA VIE !

A mon amour de chat !
Sekhmet
(été 05 - 181106)

"Nous, les chats nous dirigeons le monde, et le humains sont nos eclaves.

Nous sommes fiers, indépendants, dédaigneux... et extrêmement mignons !

Vous devez l'admettre : nous sommes adorables."


Extrait de "Des amours de chats Helen Exley".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dulce 20/07/2009 00:49

Oh comme je comprends cette détresse et ce "je m'en fous de ce qu'on peut penser de moi"... Mon Ulysse chéri vient de disparaître aussi... si soudainement que je ne m'en remets pas, pendant mes vacances, d'un oedème pulmonaire... Je n'ai rien pu faire.Je ne voulais pas entendre, je ne pouvais pas entendre que je devais me préparer à l'éventualité de le laisser partir, lorsque je téléphonais à la clinique vétérinaire pour avoir de ses nouvelles, ce matin-là... je ne pouvais pas... et pourtant... à 14 heures, dès que je l'ai vu dans sa cage, j'ai compris que mon ami, mon bébé, mon petit amour était en train de partir tout seul... dans des souffrances terribles. Je l'aimais beaucoup trop pour le laisser partir ainsi. La vétérinaire m'a assuré qu'il n'y avait rien à faire et j'ai pris ma décision... je ne sais pas comment j'en ai trouvé le courage, encore aujourd'hui, 1 mois plus tard, je me le demande ! Je sais que j'ai mis mes souffrances atroces de côté pour le prendre dans mes bras. J'étais installée dans une salle, pas la table vétérinaire... j'étais sur un confortable fauteuil avec mon petit amour sur mon ventre, sa tête sur mon coeur, dans mes bras... je lui ai dit combien je l'aimais, combien j'étais heureuse de l'avoir connu, combien j'avais eu de la chance... et combien je le remerciait de tout l'amour et tous les bonheurs qu'il m'a apportés... mon mari était avec nous, lui aussi lui parlait... On lui parlait le plus doucement possible pour ne pas l'effrayer et lui laisser une image d'amour de nous... pour l'accompagner jusqu'au bout... Mais il souffrait tellement, il n'était pas du tout avec nous... J'ai demandé à la vétérinaire qu'elle l'endorme... la première piqûre... et il a cessé de souffrir pour sombrer dans un sommeil sans douleurs... d'un coup... et mes larmes le mouillaient, elles coulaient 4 à 4 sur mes joues... mais je continuais de le caresser de lui parler doucement, doucement... lui disant tout mon amour et combien j'étais bouleversée de le perdre, combien mon chagrin était immense... puis la piqûre fatale... celle qui me l'a arraché des bras, qui lui a oté la vie... Je vis un cauchemar depuis... et je raconte tout sur un blog, qui m'apaise un peu... Je comprends cette souffrance... je comprends... tellement bien, tellement fort...Je me fiche de ce qu'on peut me dire... mon petit Ulysse m'a apporté bien trop d'amour pour que je donne crédit à ceux qui ne comprennent pas... je les plains, au contraire, de ne pas avoir connu cet amour que j'ai connu avec mon Ulysse adoré !J'ai mis le lien de ce blog dans mes liens, car j'aime ce blog... Merci d'aimer les chats, ils sont trop adorables... si attachants !Votre petit chat était si adorable... je ne comprendrai jamais pourquoi tant de cruauté !!! Je ne comprends pas du tout !

Karine 27/01/2008 17:43

Je viens de perdre mon petit chat d'amour. Il est tombé en voulant sauter d'une fenêtre et a mal calculé son aterrissage. Tout ce qui est dit dans cet article, je le ressens aussi. J'ai l'impression que je viens de perdre ce que j'avais de plus cher. Il me manque. Je pense que la plupart des gens ne peuvent pas comprendre avant de perdre eux aussi un animal très cher à leur coeur. Je me sens vide et orpheline. Arrive -t-on à aimer un autre chat après?

ptitecrotte 02/12/2006 15:33

Ma pauvre Bastet comme je comprend ta tristesse. Desolee de ne pas avoir pu t apporter le maigre reconfort de ce message avant. Cette saloperie de maladie... Cette courageuse decision a du etre tres difficile a prendre, je crois que dans ces cas la on doit toujours se dire egoistement que ca va aller mieux mais tu as fait ce qu il fallait, meme si sa vie n a pas ete tres longue tu lui as offert un merveilleux foyer.
On pense fort a toi et aux deux minouches.
Bises

Stéphanie 28/11/2006 17:53

Coucou ma Bastet,
j'ai lu ton petit mot et ce bel article avec beaucoup de peine. Je compatis très sincèrement à ta douleur et j'aimerai trouver les mots qui pourraient te faire aller mieux mais soyons honnête rien n'effacera ta peine. je comprends que la décision vienne de toi à ajouter encore plus de souffrance à ton chagrin. Je pense très profondément à toi et j'espère que le temps saura apaiser ton chagrin. Et dis toi bin que même si un jour on arrête de pleurer on oublie pas pour autant. Tu le garderas dans le fond de ton coeur toute ta vie ...
Gros bisous.
Je pense bien à toi.
Stéphanie

domi 28/11/2006 15:54

Tu ne me connais pas mais je viens du blog d'Anne-lise où je viens de lire un hommage à ta petite boule de poils que tu as perdu; je ne suis pas une adepte des chats, mais plutôt des chiens, mais je peux t'assurer que je compatie sincèrement à ta peine ayant perdu mon chien de 19 ans, il y a deux ans déjà. J'ai toujours un petit pincement au coeur quand je pense à lui, mais malgré tout la vie continue. Je te souhaite une bonne journée et encore désolée pour ton chat